Claire Kakei (歌慶) a ouvert à Toulouse son école de Koto (歌慶社中 Utayoshi Shachû) le 1er avril 2012. Elle est depuis cette date représentante en France de l’école Chikushikai(筑紫会), Fukuoka, Japon.


Claire Kakei a débuté le Koto à Tôkyô en janvier 1988 auprès de Maître Morita Nobu (école Ikutaryû). Elle a ensuite suivi l’enseignement de Maître Tanaka Utazumi (école Chikushikai) et a obtenu son diplôme de Shihan (école Chikushikai) en octobre 2008 à Tôkyô.

 

 

Claire KAKEI (精華)

En l'absence de Claire Seika, les entraînements sont encadrés par les anciens.

fr Honbu dôjô (Toulouse)

  • Richard RODRIGUEZ (Toda-ha Bukô-ryû Okuden, Tatsumi-ryû 3e dan)
  • Patrick SENESSE (Toda-ha Bukô-ryû Okuden, Tatsumi-ryû 4e dan)
  • Benjamin SIMON (Toda-ha Bukô-ryû Okuden, Tatsumi-ryû 4e dan)

fr Shibu dôjô Paris-Marseille

  • Laurent BANNWARTH (Toda-ha Bukô-ryû Chûden, Tatsumi-ryû 4e dan)

fr Shibu dôjô Canada (Gatineau)

  • Didier PERIES (Toda-ha Bukô-ryû Chûden, Tatsumi-ryû 3e dan)
  • Yan-Henri SOHYER (Toda-ha Bukô-ryû Chûden, Tatsumi-ryû 3e dan)

 

Remise de titres traditionnels par Pierre SIMON Iwao sensei

Pierre SIMON Iwao

- fonde le Dojo-école Oshinkan en 1992.
- a consacré sa vie à la pratique martiale japonaise, à l'étude de la culture traditionnelle japonaise, au Yoga et à l'Hoplologie.
- a séjourné huit années au Japon de 1984 à 1992, après avoir enseigné l'Aïkido et le Yoga en France. Il séjourne ensuite au Japon plusieurs mois par an.
- a pratiqué plusieurs traditions martiales japonaises, Koryû, et s'est vu décerner le titre de Shihan de Toda-ha Bukô-ryû naginatajutsu, le titre de Shihan de Negishi-ryû shurikenjutsu, cinq rouleaux d'enseignement de Tatsumi-ryû, le 5ème dan, Okuiri, de Shindô Musô-ryû jôdô.
- a pratiqué Okinawa Karatedô Gôjû-ryû Shoreikan.
- a étudié la flûte Shakuhachi.
- a étudié le polissage du sabre japonais.
- a pratiqué l'Aïkido pendant 10 ans sous la direction de Tamura Nobuyoshi Shihan en France.
- est diplômé de l'EHESS et est l'auteur de deux mémoires d'Anthropologie sur le Shugendô contemporain.

Pierre SIMON Iwao Sensei

 

Claire Seika ( 精華)

Formation, diplôme et titres :

Apprentissage de la calligraphie japonaise auprès de Kuroda Shûka, Tôkyô, Japon (1984-2000).

Membre de l’Institut de calligraphie Tôkashoin, Préfecture de Chiba, Japon, depuis 1984.

Reçois de Kuroda Shûka son nom de calligraphe, Seika (精華, sens littéral « Fleur pure »), en 1990.

Diplôme de calligraphie japonaise, titre de Professeur (Shihan), décerné par l’Institut Tôkashoin (2002).

Membre du Comité Administratif de l’Institut Tôkashoin depuis 2004.

Responsable de la branche française de l’Institut Tôkashoin, Tôkashoin-France, depuis 2008.

*

Enseignement de la Calligraphie Japonaise en France :

Cours

 Oshinkan (1992-...) ; Association Toulouse-Midi-Pyrénées-Japon (1992-2002).

Stages

Oshinkan (1992-...) ; Abbaye de Sylvanès (1993-1998) ; Centre de la Falaise Verte (1999-2002).

L’enseignement donné par Claire Seika à Oshinkan est officiellement affilié à l’Institut Tôkashoin  (Japon) depuis 2008.

 *

Expositions en France, en Europe et au Japon :

Expositions personnelles

Ryokan (Toulouse, 1992 et 1995) ; Centre Culturel Asia (Bordeaux) ; C.E.R.T (Toulouse, 1993) ; La Maison du Futon (Toulouse, 1994, et Paris, 1995).

Expositions de groupe

Exposition de Design japonais dans le cadre de l’année du Japon en France, Palais des Beaux Arts (Toulouse, 1998).

Exposition « Japon-Rencontres avec l’Art d’aujourd’hui », Centre de Congrès Pierre Baudis (Toulouse, 2001).

Exposition annuelle des membres du Comité Administratif de l’Institut Tôkashoin, Galerie Himawari, Ginza, Tôkyô, Japon (2004 - ...).

Exposition de l’Institut Tôkashoin, Temple de Saint-Gervais (Genève, 2011).

Exposition « Japon Text’île(s) : Chimères et poésies », Château-musée du Cayla (Tarn, 2016).

« Exposition de Calligraphie Japonaise Tôkashoin », Musée Toulouse-Lautrec et Hôtel Rochegude (Albi, 2016).

*

Prix :

Prix franco-japonais de l’échange culturel et artistique dans le cadre de la commémoration du centenaire de la disparition de Toulouse-Lautrec (1901-2001), décerné par l’Ambassade du Japon en France (2001).

*

Publications :

Contributions à la revue mensuelle de l’Institut Tôkashoin, ainsi qu’à des revues spécialisées japonaises (en japonais).

Traduction française du catalogue de l’exposition de l’Institut Tôkashoin à Genève, Suisse, édité par l’Institut Tôkashoin, Japon, 2011, 91 pages.

Traduction française du catalogue de l’« Exposition de Calligraphie Japonaise Tôkashoin », Musée Toulouse-Lautrec, Albi (2016), édité par l’Institut Tôkashoin, Japon, en préparation.

Publication du Pinceau d’Avril, Uzukinofude, Journal de calligraphie japonaise, Oshinkan, 15 numéros parus depuis 2002.